Consultations

Psychologie

Thérapie individuelle (enfants/adolescents/adultes/personnes âgées) (dépression, difficultés relationnelles, difficultés d’orientation scolaire ou professionnelle ; rupture ; deuil ; troubles de l’attachement ; manque de confiance en soi, ….)

Thérapie conjugale (difficultés de communication, séparation, maladie d’un des conjoints, disputes, éducation des enfants, naissance d’un enfant, famille recomposée, …)

Thérapie familiale ( problèmes de communication, difficultés relationnelles,…)

Thérapie de fratrie d’adultes (rivalités, conflits, deuil, lorsqu’il y a eu maltraitance,…)

Mais aussi plus spécifiquement :

  • Thérapie pour futurs parents (troubles de la relation précoce)
  • Décrochage scolaire
  • Hyperkinésie
  • Assuétudes (alcool, drogue, jeux)
  • Prise en charge des difficultés liées à l’identité sexuelle
  • Troubles alimentaires (anorexie-boulimie)
  • Troubles psychosomatiques
  • Guidance parentale
  • Testing
  • Psychodiagnostic
  • Test de personnalité
  • Prise en charge des difficultés liées à la fécondité et à la maternité
  • Suivi de procréation médicalement assistée
  • Supervisions professionnelles

Neuropsychologie

L’origine de la demande d’une évaluation neuropsychologique chez l’enfant concerne souvent des difficultés d’apprentissage scolaire, une suspicion d’un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) ou un trouble spécifique d’apprentissage.

Le neuropsychologue évalue les différentes fonctions cognitives (fonctions attentionnelles, exécutives, mnésiques, visuo-spatiales et intellectuelles) à l’aide d’épreuves standardisées.

À l’issue du bilan, les forces et les faiblesses de la personne sont mises en évidence et une rééducation peut être proposée.
La prise en charge permettra, par le biais d’exercices d’entraînement ciblés, de jeux et de stratégies de compensation, de stimuler les fonctions cognitives déficitaires et de transférer les apprentissages dans la vie quotidienne.

Qu’en est-il pour les personnes âgées?
L’évaluation des fonctions cognitives chez les personnes âgées s’attache au diagnostic des démences (démences de type Alzheimer, les démences fronto-temporales,…) et permet de mettre en évidence les capacités déficitaires mais également les fonctions préservées de la personne.

En fonction des déficits objectivés, une prise en charge peut être conseillée (mise en place d’un carnet mémoire pour les personnes ayant des troubles mnésiques par exemple).

Notre neuropsychologue: Mme Boubnad Souad

Sexologie

  • Troubles du désir
  • Troubles de l’érection
  • Dyspareunie
  • Anorgasmie coïtale
  • Traumatisme sexuel
  • Vaginisme
  • Troubles de l’excitation sexuelle

Logopédie

La logopédie est une discipline paramédicale permettant l’évaluation, le diagnostic et la prise en charge de troubles variés.

Une évaluation logopédique ne peut être effectuée que si vous disposez d’une prescription de bilan faite par un médecin spécialiste (ORL, pédiatre, neuropédiatre).

En fonction de ses compétences, la logopède peut prendre en charge les troubles suivants

  • Troubles de la voix : dysphonie (engendrée par forçage vocal, nodules, polypes, kystes, oedème de Reinke, parésie ou paralysie récurrentielle, presbyphonie, etc.).
  • Troubles du langage oral : retard de langage, de parole; troubles articulatoires;  bredouillement/bégaiement ; dysphasie/aphasie
  • Troubles des apprentissages : dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie.
  • Troubles myofonctionnels : malposition linguale lors de la déglutition et de l’articulation dans le cadre ou non d’un traitement orthodontique
  • Troubles neurologiques : aphasie, dysphagie, dysarthrie

Pour qui ?

La logopède intervient, en fonction des pathologies, autant pour les enfants que pour les adolescents et les adultes.

La logopède propose également une méthode gestuelle de communication destinée aux personnes porteuses d’un handicap mental.
Règles d’or pour une rééducation fructueuse.

Pour qu’une prise en charge logopédique soit adéquate et efficace, il est primordial d’insister sur :

  • la motivation du patient à être acteur de sa rééducation ;
  • la collaboration avec la famille et l’entourage ainsi qu’avec tout autre professionnel (médecins, paramédicaux, instituteurs, PMS, etc.) intervenant dans le suivi ;
  • une relation de qualité et de confiance de la logopède avec le patient et son entourage.

 

Hypnose

Dans un rapport remis à la Direction Générale de la Santé, des chercheurs de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) ont évalué l’efficacité de l’hypnose dans le traitement de plusieurs pathologies.

L’hypnose, précisent-ils, n’est ni un état de vigilance ni un état de sommeil, mais un état modifié de conscience. À l’échelle biologique, des techniques d’imagerie cérébrale ont mis en évidence des modifications de l’activité de certaines régions cérébrales lors de suggestions chez une personne sous hypnose.

L’hypnose, on en fait tous au quotidien sans le savoir.  Ne vous est-il pas déjà arrivé de déconnecter de l’instant présent, d’avoir la tête dans les nuages, de rêver éveillé, d’avoir l’esprit ailleurs, de flotter bercé par les conversations de votre entourage ?

C’est ce que Milton H. Erickson appelle la « transe commune quotidienne ».

Et cette envie irrépressible de s’absorber intensément en soi-même, pendant 10 à 20 minutes, notre corps nous y invite chaque jour, toutes les 90 à 120 minutes environ.

Cette sollicitation à s’abandonner renvoie à un instinct vital de nous reconnecter à nos ressources spontanées d’auto-guérison et au besoin de resynchroniser nos rythmes biologiques, psychologiques et sociaux afin de transformer les turbulences de notre environnement.

Parfois les chemins de la vie nous ont éloigné de ce que nous avions appris à faire naturellement et en y prenant plaisir.  L’accompagnement d’un thérapeute devient alors nécessaire afin de faciliter l’accès à notre immense réservoir non-conscient de possibilités dormantes.  Ou simplement pour mobiliser des moyens plus écologiques sur le plan personnel de devenir congruent : à la fois faire ce que l’on dit que l’on fait et dire ce que l’on fait que l’on dit.  Bref, l’hypnose c’est d’abord une communication efficace parce qu’authentique.

Et comme nous avons tous l’art de devenir, il n’y a rien besoin de faire, ni rien besoin de savoir pour entrer en transe.  Simplement laisser notre corps trouver une position confortable.  Le rôle de l’hypnothérapeute est, lui aussi, d’en faire le moins possible.  Être là, quoi qu’il arrive, comme un socle de sécurité pour son patient en lui consacrant son attention inconditionnelle.  Et simplement utiliser et amplifier ce que le patient apporte, consciemment et inconsciemment, afin de lui permettre d’être auprès de lui-même et au plus près de ce qu’il fait déjà.

Vous souhaitez en savoir plus?  La traduction française des œuvres complètes d’Erickson est publiée aux Editions Satas.  Je recommande les ouvrages de François Roustang (www.odilejacob.fr ou www.leseditionsdeminuit.fr), ceux de Teresa Robles (www.satas.com) et les ressources publiées sur les sites d’Emergences (www.emergences-rennes.com), d’Eric Mairlot (www.nouvellehypnose.com), de Thierry Melchior (www.thierrymelchior.net) et d’Evelyne Josse (www.resilience-psy.com).

EMDR

On observe que lors d’un choc traumatique (accident, agression morale ou physique), le cerveau mémorise tout ce que l’événement englobe (des images, des sons ou des sensations corporelles). Toutes ces informations stockées peuvent perturber la qualité de vie et parfois même l’équilibre psychique d’une personne en se réactivant à tout moment. Afin de mettre un terme à cela, l’EMDR propose d’identifier, d’évaluer les croyances liées au traumatisme et de modifier la perception de l’événement.

Par des mouvements oculaires alternatifs ou même par des stimulations (auditives ou tapotements) bilatérales (gauche, droite), qui ont pour effet de synchroniser l’activité des deux hémisphères cérébraux: aires sensorielles et cognitives, l’EMDR va permettre de reconnecter les émotions primaires du traumatisme (le souvenir « photographique ») avec la sagesse de la pensée et du langage. Le « balayage » débloque ainsi l’information traumatique et réactive le système naturel de guérison du cerveau afin qu’il complète le travail.

L’EMDR consiste en une méthode spécifique qui s’inscrit dans un modèle théorique plus large, nommé Traitement Adaptatif de l’Information (TAI). Ce terme renvoie à une capacité innée du cerveau  de traiter des expériences de vie et d’arriver à une solution adaptative. Comme nous venons de le dire, les souvenirs stockés d’une façon dysfonctionelle forment la base de la pathologie.

Comment se déroule une séance d’EMDR ?

Avant de commencer, une préparation d’une à plusieurs séances est indiquée. La relation thérapeutique y est importante et l’anamnèse est approfondie. C’est seulement après avoir abordé les éventuelles contre-indications qu’un plan de traitement peut être envisagé.

Le praticien EMDR aide le patient dans son processus de guérison en devenant son partenaire au cours d’ un voyage destiné à éliminer le traumatisme passé qui est resté bloqué dans son système nerveux.
Au début d’une séance ordinaire d’EMDR, le praticien aide le patient à repérer exactement le problème ou l’événement qui sera la cible du traitement. Alors que les pensées et les sentiments remontent à la surface, le praticien et le patient travaillent ensemble pour stimuler les mouvements des yeux qui accompagnent l’expérience brièvement rappelée. Les émotions sont ainsi libérées.
Les séries successives et assez brèves de mouvements des yeux (30 secondes à quelques minutes) continuent jusqu’à ce que les émotions soient neutralisées et que l’événement passé devienne associé par le patient à des pensées et des sentiments positifs le concernant comme : « Je réalise maintenant que ce n’était pas ma faute ».

A qui s’adresse-t-elle ?

L’EMDR s’impose comme une des méthodes les plus efficaces pour les personnes présentant des symptômes ESPT majeurs(victimes d’accidents, de guerres, de viol,…) mais aussi quand certaines expériences difficiles laissent un souvenir amer et parfois rempli de souffrance. Cette méthode peut également se révéler d’une grande efficacité pour d’autres types de difficultés tels que la toxicomanie, l’anorexie, des attaques de panique, des phobies, des problèmes psychosomatiques ou la dépression, pour autant qu’ils soient liés à des souvenirs non traités.

Quels avantages l’EMDR offre-t-il en comparaison avec des méthodes thérapeutiques différentes ?

L’avantage de l’EMDR se situe dans l’efficacité et la rapidité du traitement. Un trauma simple (par exemple un accident de voiture sans blessés ni morts, vécu par une personne stable) et une phobie simple (par exemple phobie de l’avion) peuvent être traités en quelques sessions (1 à 5 sessions).

Des traumas plus complexes (par exemple de l’abus physique ou sexuel pendant une longue période) et une angoisse généralisée (une angoisse disproportionnée par rapport à des situations ou événements divers) demandent une préparation et une thérapie plus longues. Surtout dans ces situations, l’EMDR ne devient qu’une facette d’une psychothérapie plus large. Il se peut alors que la stabilisation, nécessaire avant de démarrer la technique de l’EMDR, prenne plus de temps.

Jusque maintenant la science ne peut pas encore expliquer le phénomène de l’EMDR de manière univoque.

Une des hypothèses est que les mouvements des yeux que nous observons pendant le sommeil REM ont les mêmes fonctions que les mouvements de la stimulation bilatérale.

Des expériences vécues la journée sont stockées dans une mémoire temporaire et sont traitées la nuit pour ensuite être stockées dans la mémoire à plus long terme. Le souvenir temporaire est revécu pendant le rêve de manière sensorielle afin d’être repris dans la mémoire à plus long terme. Ce traitement d’informations permet de créer des liens entre l’information nouvelle et le réseau plus ancien, déjà stocké dans le cerveau.

La thérapie EMDR se base sur des processus du même ordre que ceux qui se jouent pendant le sommeil paradoxal et stimule probablement le transfert d’informations entre les différentes parties du cerveau (entre autre l’hippocampe et le cortex). L’EMDR permet par exemple de refaire des liens entre de l’information bloquée d’un souvenir traumatique et les données stockées dans la « base de données » de notre cerveau. Des souvenirs traumatiques sont des fragments de mémoire constitués de sensations physiologiques, des impressions sensorielles et des expériences motrices mais aussi des expériences partielles ou dissociées affectives et cognitives. Ces parties de l’expérience sont stockées de façon fragmentée et ne sont pas intégrées comme un vrai souvenir dans l’histoire de la personne.

L’EMDR introduit des mécanismes neurobiologiques qui facilitent l’activation des souvenirs non-traités et qui favorisent le traitement.

Les résultats atteints avec l’EMDR sont stables et durables.

Depuis 2013, l’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu l’EMDR comme la technique de choix à conseiller aux patients qui souffrent d’un état de stress post-traumatique.
Mais son action s’étend aussi à de nombreux autres domaines.

Références:

Francine Shapiro, EMDR, the Guilford Press 1995 en 2001, traduction: Manuel de l’EMDR, Paris, InterÉditions, 2007
Francine Shapiro en Margot Silk Forrest, Des yeux pour guérir<, EMDR, la thérapie pour surmonter l’angoisse, le stress et les traumatismes, Etude (poche). Paru en 02/2014
Francine Shapiro,Dépasser le passé. Se libérer des souvenirs traumatisants avec l’EMDR, Traduit par François Mousnier-Lompré, 2014, Domaine Psy
David Servan-Schreiber, Guérir, Éditions Robert Laffont, 2003, Pocket 2005

Source: http://www.emdr-belgium.be/index.php/fr/emdr-qu-est-ce-que-c-est

Kinésithérapie

  • Réflexologie
  • Drainage lymphatique
  • Kinésithérapie pré et post natale
  • Kinésithérapie uro-gynécologique
  • Maux de dos
  • Kinésithérapie sportive
  • Rééducation fonctionnelle (orthopédique, traumatologique,…)
  • Post trauma
  • Chaines musculaires
  • Ostéopathie douce et viscérale
  • Kinésithérapie respiratoire pour adultes
  • Kinésithérapie orthopédique pédiatrique
  • Prise en charge des douleurs chroniques (fibromyalgie, SPA, rhumatisme, lombalgie,…)
  • Massothérapie
  • Coaching sportif (fitness)

Ostéopathie

«  L’ostéopathie est une approche diagnostique et thérapeutique manuelle des dysfonctions de mobilité articulaire et tissulaire en général, dans le cadre de leur participation à l’apparition des maladies. » Académie d’Ostéopathie de Belgique

Elle doit être considérée comme une partie de l’art de guérir traitant les maladies par un ensemble de techniques manuelles variées et adaptées à chacun et destinées essentiellement à l’appareil moteur après en avoir éliminé les contre-indications.

Coaching

Le coaching ou le neurocoaching

Le Coach est quelqu’un qui vous aide à retrouver le sens à travers son « intensité de presence dépouillée d’atteinte »

QU’EST–CE QUE LE NEUROCOACHING ?

Il est fondé sur l’Approche Neurocognitivo Comportementale (ANC), un ensemble d’outils accessibles et efficaces pour comprendre et mieux gérer les mécanismes cérébraux qui induisent nos prises de décision et comportements  et qui repose sur un modèle innovant du fonctionnement du cerveau et sur les dernières découvertes des Neurosciences.

Quatre territoires cérébraux clairement différenciés entrent en jeu dans le processus d’interprétation de l’environnement et de prise de décision et d’action. Ces territoires ont été sélectionnés pour leur aptitude à assurer la survie de l’individu ou du groupe. Selon l’ANC, stress, démotivation, conflits, inefficacité, burn….out  peuvent être interprétés comme symptômes d’une difficulté de coordination de ces territoires cérébraux.

Retrouver cette coordination permet de retrouver le bien être.

La principale avancée du modèle ANC concerne la primauté des « contenants », la façon de voir, traiter la réalité, sur le « contenu », la réalité. Il s’appuie sur une importante composante pédagogique (transfert de connaissances et de compétences).

La personne est amenée à exposer sa situation problématique, et à transformer la plainte en une demande, un objectif.  Dans le coaching classique normalement cela est suivi d’une analyse du contexte, d’un transfert des connaissances-compétences du coach au coaché, liées à ce contexte précis, qui permet la mise en place d’actions pour atteindre l’objectif, aller de A à Z.

Dans le Neurocoaching, à travers la pédagogie basé sur l’ANC (transfert des connaissances) la personne est coachée dans le diagnostic et la prise de conscience de ses contenants (sa façon de traiter en générale la réalité) qui constituent une ressource et de ces qui sont un frein pour attendre son objectif. Puis  à travers des exercices adéquates elle est amenée à apprendre comment libérer ses ressources potentielles des freins, à gérer ses contenants problématiques  (transfert des compétences), jusqu’à en devenir définitivement autonome. Grâce à ce travail elle pourra attendre son objectif et en plus elle sera autonome dans l’avenir d’un ultérieur accompagnement, face à des autres situations problématiques,

 Le Neurocoaching est très puissant, rapide et révélateur dans l’accompagnement de :

  • Grands changements : divorce, virage professionnel, transition de vie…
  • Prises de décisions 
  • Projet de vie
  • Gestion des comportements problématiques personnels ou chez les autres. 
  • QU’EST-CE QUE LA THÉRAPIE NEUROCOGNITIVO COMPORTEMENTALE ?

Elle est issue de la rencontre de l’ANC avec les Thérapies Cognitivo Comportementales. Par rapport au coaching la demande d’accompagnement thérapeutique concerne une difficulté « d’être au monde » plus généralisée et qui couvre plusieurs secteurs de la vie au même temps.

Lors de la prise en charge (qui peut durer quelques semaines, quelques mois, en fonction de la demande et de l’engagement du patient ainsi que du type de problématique), le thérapeute identifie le(s) mécanisme(s) neuro-cognitivo-comportementales à l’origine d’un dysfonctionnement, sur base de critères précis et rigoureux (phase diagnostique) et applique des exercices accessibles et efficaces pour le traiter (phase thérapeutique). Comme pour le Neurocoaching elle s’appuie sur une importante composante pédagogique (transfert de connaissances et de compétences) et le thérapeute veille à rendre la personne autonome de manière à ce qu’elle soit capable de traiter dans l’avenir toutes situations problématiques indépendamment du contexte (gérer les  « contenants » plutôt que les « contenus »).

En quoi peut vous aider le coaching (ou le neurocoaching)?

  • Gestion du stress personnel et relationnel, BURN OUT
  • Rumination, anxiété chronique, douleur morale,  hypocondrie, accrochages, comportement obsessionnel/compulsifs. 
  • Perte de goût à la vie, perte de l’accès aux plaisirs, démotivation, lassitude, fatigue
  • Harcèlement moral, problématiques liées au rapport dominant/soumis, manque de confiance en soi
  • Traitement des comportements problématiques. 

Quand avez-vous pris soin de vous pour la dernière fois ?

Notre société actuelle nous pousse à la performance, à l’exigence, à la rapidité. Notre corps accumule ainsi des tensions et des stress dont il faut pouvoir se libérer. Les contacts par le massage offrent un moyen incontesté de retrouver un état d’appaisement propice à un ressourcement.

Le massage est ce moment privilégié qui vous rapproche de vous-même et de vos priorités. C’est un moment de bien-être, inscrit dans vos souvenirs d’enfance, une sensation de détente et de sécurité.

Prenez un moment pour vous, et transmettez votre bien-être…

BIENFAITS DES MASSAGES :

Le massage possède de nombreux bienfaits à la fois physiques et psychiques. Le lâcher- prise musculaire et émotionnel est source de bien-être et de détente. Il dénoue les tensions et rééquilibre le corps. Il s’agit de votre moment…

GAMME DES MASSAGES

Le massage global relaxant — Idéal pour un lâcher-prise complet
Ce massage global couvre l’ensemble du corps, hormis la zone sexuelle. De la tête au pied, nous prendrons le temps de délier vos tensions, de vous faire ressentir l’ensemble de votre corps, de vous recentrer sur vous-même et de ressentir un apaisement général émotionnel et sensoriel.

Tenue En sous-vêtement ou bikini. Durée 60 min
Tarifs 50 €

Massage spécial dos — Pour les dos noués, une détente ciblée
Source d’inconfort au quotidien, près de 60 % de la population souffre de maux de dos de manière chronique. Ce massage allie des techniques superficielles et profondes, de manière à débarrasser l’ensemble du dos de ses tensions et noeuds. Des mobilisations douces et légères vous permettront de retrouver une mobilité plus importante des différents étages vertébraux.

Tenue Torse nu/soutien-gorge

Durée 30 min/60 min

Tarifs 30 €/50 €

Massage tête et nuque — idéal pour les migraineux, insomniaques, ou pour une détente émotionnelle
Saviez-vous que la première de nos vertèbres cervicales s’appelait « ATLAS » ? Ce nom lui a été donné en référence à Atlas, fils de Titan, qui fut condamné par Zeus à porter éternellement le ciel sur ses épaules. Qui n’a jamais eu cette sensation de porter le poids du monde sur ces épaules ? D’avoir la tête lourde et douloureuse ?

La tête est une zone extrêmement sensible et ne renferme pas moins de 4 de nos 5 sens. Toujours en éveil, il n’est pas rare que des tensions insoupçonnées s’y retrouvent en liaison avec les tensions de la nuque.

Par des manoeuvres très douces et délicates, ce massage vous aidera à décrisper votre visage, vous libérer de vos tensions soulager vos épaules et votre nuque.

Tenue Torse nu/soutien-gorge

Durée 30 min/60 min

Tarifs 30 €/50 €

Massage jambes lourdes — Effet drainant, relaxant, et stimulant
La sensation de jambes lourdes est bien connue de celles et ceux qui en souffre régulièrement. Il existe cependant différente raison à cette sensation désagréable. Suivant vos besoin, le massage sera principalement circulatoire ou lymphatique. Il vous aidera à rééquilibrer ce retour et ainsi alléger vos jambes.

Tenue En sous-vêtement ou bikini.

Durée 30 min/60 min

Tarifs 30 €/50 €

Massage anticellulite — Pour une peau plus souple et plus lisse
Ce massage régulier vous aidera dans vos démarches d’amincissement en complément d’une bonne hygiène de vie, en favorisant l’élimination des toxines et en assouplissant la peau. La manoeuvre consiste à casser et libérer les adhérences qui créent cette fameuse peau d’orange. Ce massage est tout aussi utile après un traitement de type chirurgical. Il permet de maintenir sur le long terme les résultats obtenus et ainsi limiter l’effet peau d’orange.

Tenue En sous-vêtement ou bikini. Durée 60 min
Tarifs 50€

Drainage lymphatique manuel — Utilisé pour diminuer un oedème
Il arrive régulièrement qu’une insuffisance lymphatique provoque un gonflement important ( entorse de cheville, œdème après une opération, insuffisance lymphatique au niveau des jambes, etc.) Le drainage lymphatique manuel permettra d’aider votre corps à éliminer cet excédent par de simple et douce manoeuvre.

Tenue En sous-vêtement ou bikini.

Durée 30 min/60 min

Tarifs 30 €/50 €*

* sans prescription médicale. En cas de prescription médicale, nous appliquerons le tarif de kinésithérapie conventionné vous donnant accès à un remboursement de votre mutuelle.

Massage femme enceinte — parfait pour prendre soin de soi dans une ambiance sereine.

La grossesse est un évènement fabuleux dans la vie d’une femme, mais aussi un bouleversement physique et émotionnel. À mesure que la grossesse avance, les tensions corporelles augmentent. Ce massage se focalisera sur les zones de tensions que rencontre la maman pour lui permettre une détente physique et psychique et se recentrer sur elle-même et son petit être en devenir. Un moment pour soir, se relaxer et profiter d’un moment de quiétude et de sérénité.

Tenue Nue ou en maillot. Durée 30 min/60 min Tarifs 30 €/50 €

Contre indications : (en cas de doute, renseignez-vous auprès de votre médecin ou spécialiste)
Problème de peau
Maladies infectieuses et cancers
Varices et vergetures Maladies cardiaques

INFORMATIONS :

Le massage est réalisé avec des huiles bio choisies spécifiquement pour leurs bienfaits ou avec une crème de massage neutre suivant la demande.

La durée des séances comprend le temps d’installation.
Chaque séance peut faire l’objet d’une demande personnalisée et regrouper différents massages à la carte.

Si vous souhaitez vous faire plaisir de manière régulière, n’hésitez pas à nous demander notre carte de réduction. Celle-ci vous permettra d’économiser sur votre bien-être.

Si toutefois vous deviez annuler une réservation, merci de nous prévenir au minimum 24 h avant votre rendez-vous. En cas d’annulation tardive, 50 % des frais de votre massage vous seront demandés. Sans annulation de votre part, vous serez redevable de la totalité des frais.


Réalisé par VisitOnWeb.com